Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ATOME MEDIAS

ATOME MEDIAS

Découvrir, partager et développer des idées pour devenir le constituant fondamental de sa propre matière.


Actuellement, contre le FOMO, le ROMO se met en place pour éviter l'anxiété : explications

Publié par MATEO sur 12 Novembre 2022, 21:00pm

Catégories : #ACTUALITES, #BIEN ÊTRE, #FRANCE, #LIFE STYLE, #PRATIQUE, #PSYCHOLOGIE, #SANTE, #SOCIAL, #SOCIETE, #WEB, #comportement, #developpement personnel, #detox, #reseaux sociaux, #personnalité

Actuellement, contre le FOMO, le ROMO se met en place pour éviter l'anxiété : explications

Le ROMO est un phénomène assez récent qui consiste à préserver son bien-être en limitant son rapport aux informations et aux mauvaises nouvelles. 

Si le FOMO (« fear of missing out »), inquiétude qui consiste à avoir peur de rater quelque chose, est de plus en plus connue, le ROMO est tout son contraire. Dans un contexte socio-économique particulièrement tendu, de plus en plus de personnes tendent vers cette pratique. 

Qu’est-ce que le ROMO, nouvelle pratique pour protéger sa santé mentale ?

Littéralement, « Romo » est l’acronyme utilisé pour désigner la « relief of missing out » autrement dit le « soulagement de manquer quelque chose ». Ce sont des chercheurs américains et britanniques qui se sont intéressés à ce phénomène en réalisant une enquête auprès de 43 personnes. Les participants ont volontairement choisi de se couper de toutes les actualités ou de ne les consulter que très rarement. La majorité d’entre eux justifient ce choix par  l’anxiété provoquée par les réseaux sociaux et les nouvelles qu’ils véhiculent. 

Selon les participants, les actualités les plus anxiogènes sont celles liées aux faits divers, à la politique et au terrorisme.  Après avoir réalisé de longs entretiens avec chacun des intéressés, les scientifiques dont les résultats ont été publiés dans la la revue Political Communication en septembre 2022, ont constaté le soulagement provoqué par cette pratique. 

Les Français, de plus en plus anxieux

En France, la guerre en Ukraine, la hausse du coût de la vie et l’éventualité d’une crise économique mondiale sont les premières sources de stress, selon une étude menée par  l’Ifop et publiée en mars 2022. 95% des Français interrogés affirment d’ailleurs être  stressé ou anxieux au quotidien. Certains d’entre eux se détournent donc volontairement de l’actualité pour protéger leur santé mentale. Se couper, même momentanément des informations anxiogènes peut en effet être une solution temporaire.

Le contexte politique, économique et social pousse certains individus à se déconnecter, voire à pratiquer une  digital détox. « Les personnes que nous avons interrogées considèrent que ces informations génèrent non seulement de la peur, mais aussi des sentiments d’incertitude et un manque de contrôle », confirment les auteurs de l’étude.

Dans le sillage du ROMO, en dehors de la sphère numérique et médiatique, on parle également de JOMO (joy of missing out). Cet acronyme illustre la joie et le soulagement de rater un événement (un anniversaire, une soirée, un pot de départ, etc) au profit d’un moment pour soi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents