Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par MATEO

« Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz : Chronique et Résumé

Les quatre accords toltèques nous livrent les clés pour vaincre la peur, la haine, le jugement, les croyances limitantes imposés par notre société domestiquée en nous invitant à partir à la recherche de notre identité profonde et vraie afin de retrouver notre liberté personnelle et ainsi cheminer vers une vie faite de bonheur, de joie et d’amour inconditionnel.

Par Don Miguel Ruiz, 1999, 160 pages.

Réédition en 2018

Titre original : The four agreements

« Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz : Chronique et Résumé

Chronique et résumé de « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz :

L’auteur, Don Miguel Ruiz est né en 1952 au Mexique au sein d’une famille pratiquant les anciennes traditions toltèques. Sa mère était guérisseuse et son grand-père était un chaman. Il a étudié la médecine et a exercé la profession de neurochirurgien jusqu’à son accident de voiture au cours duquel il a vécu une expérience de mort imminente. Dès lors son chemin bifurque vers l’étude et la mise en application de la sagesse ancestrale toltèque aidé de sa mère. Il suivra les enseignements toltèques de la lignée des Chevaliers de l’Aigle. Riche de son initiation, il va vouloir partager ses connaissances avec le monde en publiant ce premier livre qui reprend les quatre étapes pratiques qui peuvent vous aider à accéder à une vie de bonheur et d’amour.

  • Qui sont les toltèques ?

La culture toltèque remonte à des milliers d’années. Les toltèques sont des bâtisseurs empreints de connaissances scientifiques, artistiques et spirituelles. Originaires de la région de Teotihuacan, les différentes invasions ont fait qu’ils ont dû secrètement préserver, pratiquer et transmettre le savoir de leurs naguals (chamans). En effet, les savoirs devaient être initiés afin d’être utilisés avec sagesse. Au fil des siècles ces connaissances se sont transmises par le biais de lignées de naguals. Don Miguel Ruiz a été initié et fait partie de la lignée des Chevaliers de l’Aigle. Les prophéties anciennes avaient prédit qu’un âge viendrait où les hommes auraient besoin de retrouver ces connaissances. Et ce moment est venu : c’est pourquoi Don Miguel Ruiz nous expose dans son livre quatre principes de la tradition toltèque. Ces connaissances font partie intégrante de toutes les traditions ésotériques, sans distinction de religion ni de pays. Les traditions toltèques, bien que spirituelles sont avant tout une façon de vivre sur le chemin du bonheur et de l’amour et en aucun cas une religion.

Introduction : Le miroir de fumée

L’auteur Don Miguel Ruiz nous explique sous forme d’allégorie sa perception de l’univers : il nous conte l’histoire d’un homme comme vous et moi qui vit une expérience de sortie de son corps il y a de cela trois mille ans. Cet homme voyage à travers l’univers et prend conscience que la lumière est la messagère de la vie car elle relie toute chose et est toute chose. Nous, être humains, faisons partie d’un tout. Il réalisa que bien que faisant partie d’un tout, il n’était pas ce tout. Alors il appela le tout le « tonal » et la lumière le « nagual » : c’est la Vie qui relie le tonal et le nagual et qui est garante de l’équilibre entre toute chose.
Il s’aperçut aussi que la matière était comme un miroir qui réfléchissait la lumière et donnait ainsi une image à cette lumière. Il s’aperçut que parfois, cette image était déformée, qu’il y avait comme un épais brouillard, un miroir de fumée qui l’empêchait de voir les choses telles qu’elles étaient réellement. Il comprit qu’il fallait regarder au-delà de ce miroir de fumée et que tout était constitué de lumière et d’amour.

Don Miguel Ruiz considère l’homme comme un miroir et a pris conscience de cet état de fait : tout ce qui reflète la lumière est composé de vie différemment agencée. Tout a pour origine la lumière. Nous sommes donc tous semblables dans notre essence. La perception que nous nous faisons des uns des autres, lorsqu’elle diffère du miroir originel, est due à la fumée provenant de nos illusions (ou rêve selon l’auteur). De ce fait, l’homme se retrouve comme un miroir de fumée.

 

 
« Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz : Chronique et Résumé

Le premier accord toltèque = que votre parole soit impeccable

« Parlez avec intégrité. Ne dites que ce que vous pensez. Évitez d’utiliser des mots qui vont à l’encontre de vous-même ou de commérer sur les autres. Utilisez le pouvoir de vos mots avec vérité et amour. »

 

 

 Le deuxième accord toltèque = Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

« Vous n’êtes pas responsable des actions d’autrui. Ce que les autres disent et font est une projection de leur propre réalité, leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actions des autres, vous n’êtes pas la victime de souffrance inutile. »

 

 Le troisième accord toltèque = Ne faites pas de suppositions

« Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez avec les autres aussi clairement que vous le pouvez afin d’éviter les malentendus et les drames. Avec ce seul Accord, vous pouvez complètement transformer votre vie. »

 

Le quatrième accord toltèque = Faites toujours de votre mieux

« Votre mieux peut changer d’instant en instant ; il sera différent selon que vous êtes en bonne santé ou malade. Quelles que soient les circonstances, faites toujours de votre mieux et vous éviterez la culpabilité, la frustration et les regrets. »

Résumé du livre les 4 accords toltèques :

  1. Soyez impeccable avec votre parole
  2. Ne prenez rien personnellement
  3. Ne faites pas de suppositions
  4. Faites toujours de votre mieux

Points forts :

  • Outils concrets pour passer à l’action
  • Plusieurs notions de développement personnel
  • Beaucoup d’exemples concrets qui permettent d’aborder des notions parfois très subtiles
  • On ne se lasse pas de se replonger dans les pages inspirantes
  • Les 4 accords toltèques est un livre de chevet car lors de questionnement de vie, on s’y replonge et on trouve le plus souvent notre réponse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article