Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par www.matthieulamarque.fr

La Dystopie dans les séries Tv actuelles

Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque.

Quelques séries télévisées :

  • 3% (2016) est une série télévisée brésilienne créée par Pedro Aguilera et diffusée depuis le sur le réseau Netflix. La série nous plonge dans une société dystopique divisée en deux : d’un côté les riches (3 % de la population) et de l’autre les pauvres. Pour pouvoir accéder à la plus haute strate, les participants n’auront le droit qu’à une seule chance et se départageront autour d’épreuves. Mais seulement 3 % d’entre eux arriveront au bout.
  • 12 Monkeys (2015) est une série télévisée américaine créé par Terry Matelas et Travis Flickett. Elle est l’adaptation du film L'Armée des douze singes (12 Monkeys) réalisé en 1995 par Terry Gilliam, qui a lui même été inspiré du court métrage français La Jetée (1962), réalisé par Chris Marker. L’histoire se déroule en 2042 dans un monde post-apocalyptique où 99 % de la population mondiale a succombé a un virus mortel d’origine inconnue. La terre est devenue invivable pour l’humanité, ce qui contraint les rares survivants à vivre sous terre. Le remède contre le virus n’ayant toujours pas été trouvé, des scientifiques placent leurs derniers espoirs dans un voyage dans le temps qui leur permettrait d’empêcher le virus de voir le jour. James Cole est alors choisi pour cette mission.
  • Black Mirror (2011) est une série télévisée d’anthologie britannique, créé par Charlie Brooker. D’après le créateur de la série, pour chaque épisode il y a un casting différent, un décor différent et une réalité différente, mais les épisodes sont reliés par le thème commun d’une technologie dystopique. Ils traitent tous de la manière dont nous vivons tout de suite et de la manière dont nous pourrions vivre dans dix minutes si nous sommes maladroits.
  • Under the Dome (2013) est une série télévisée américaine créé par Brian K. Vaughan, d’après le roman éponyme de Stephen King, qui a été diffusé de au sur le réseau CBS et sur le réseau Global au Canada. L’histoire se déroule à Chester’s Mill, une petite ville du Maine, qui se retrouve un beau jour enfermée dans un dôme invisible et infranchissable. Pris au piège, les habitants de cette ville vont devoir se soutenir mutuellement pour survivre ensemble sous ce dôme mystérieux.
  • The Last Ship (2014) est une série télévisée américaine créé par Hank Steinberg et Steven Kane. Après plusieurs mois en mission secrète en Antarctique, l’équipage de l’USS Nathan James, destroyer de la United States Navy, découvre que le monde est ravagé par une épidémie qui a tué la majeure partie de la population mondiale et que le gouvernement des États-Unis n’existe plus. À son bord, une scientifique, elle aussi en mission, va tout faire pour trouver un vaccin à cette épidémie. 
  • The 100 (2014) est une série télévisée américaine dont le concept a été imaginé par Alloy Entertainment et développé, en parallèle au roman éponyme de Kass Morgan duquel elle a été inspirée, par Jason Rothenberg. L’histoire débute près de cent ans après qu’un holocauste nucléaire a décimé la population mondiale. Seuls 4 000 personnes qui habitaient en orbite dans les douze stations spatiales ont survécu. Depuis, les stations spatiales ont été reliées pour former l’Arche, et réorganisées afin de maintenir le reste de l’humanité en vie. Cependant, après trois générations de survivants et malgré des mesures très strictes prises pour ne pas gaspiller l’énergie, l’Arche se meurt et les dirigeants doivent faire des choix impitoyables. Cent jeunes prisonniers sont alors envoyés sur Terre afin de découvrir si elle est à nouveau habitable.
  • The Handmaid's Tale : La Servante écarlate () est une série télévisée américaine créée par Bruce Miller diffusée depuis sur la plateforme de vidéo à la demande Hulu et au Canada sur Bravo! et CraveTV. Elle est l'adaptation du roman La Servante écarlate écrit par Margaret Atwood en 1985. Dans un proche futur, la combinaison de pollutions environnementales et de maladies sexuellement transmissibles a entraîné une baisse dramatique de la fécondité qui a pour conséquence un taux de natalité extrêmement bas. Les « Fils de Jacob », une secte politico-religieuse protestante de type restaurationniste et aux accents fondamentalistes, en a profité pour prendre le pouvoir, détruisant la Maison-Blanche, la Cour Suprême et le Congrès lors d'un coup d’État. Dans cette version dystopique et totalitaire des États-Unis, la République de Gilead, les dissidents, les homosexuels et les prêtres catholiques sont condamnés à mort par pendaison. Les relations hommes/femmes obéissent dorénavant à des règles très strictes. Alors que les hommes occupent toutes les positions du pouvoir, les femmes ont été démises de leur statut de citoyennes à part entière. Elles ne peuvent ni travailler, ni posséder d'argent, ni être propriétaires, ni lire. Elles sont catégorisées selon leur fonction : les Épouses (habillées en vert) sont les femmes des dirigeants ; les Marthas (en gris) s'occupent de la maisonnée, et les Servantes (en rouge pourpre) sont uniquement dédiées à la reproduction, sous la surveillance rigide des Tantes (en marron). Les Servantes sont affectées au sein des familles dirigeantes, jusqu'à ce qu'elles mettent au monde les enfants tant désirés.La série suit le parcours de June, une femme devenue servante sous le nom de "Offred" (DeFred) (car au service du commandant Fred Waterford).
     

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article