Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par www.matthieulamarque.fr

13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide

Netflix a lancé vendredi «13 Reasons Why».

Une série adaptée du best seller de Jay Asher («Treize raisons» en français) et produite par la chanteuse Selena Gomez qui plonge avec réalisme et sensibilité dans le mal-être adolescent. 

13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide

De quoi ça parle? Hannah Baker (Katherine Langford), une lycéenne américaine en apparence sans histoire, s'est suicidée. Peu de temps après, un de ses camarades de classe, Clay Jensen (Dylan Minnette) découvre une boîte à chaussures devant sa porte d'entrée. Elle contient treize cassettes audio enregistrées par Hannah avant sa mort, dans laquelle elle s'adresse aux 13 personnes qu'elle tient pour responsables de sa mort. L'angoisse gagne alors Clay qui se remet en doute et tout en se remémorant ses moments passés avec la disparue se demande pourquoi il figure parmi ces accusés.

13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide

«Les petites choses ont de l'importance» dit Hannah Baker avant de compiler les fameuses raisons qui lui ont fait perdre confiance en elle et l'ont poussée à mettre fin à ses jours : trahisons d'amis, harcèlement, rumeurs, humiliations...«13 Reasons Why» est une plongée réaliste dans l'univers des adolescents d'aujourd'hui, accros aux selfies et aux réseaux sociaux. Les thèmes graves abordés sans détour et avec une grande sensibilité donnent de la profondeur et une âme aux épisodes qui reprennent de nombreux codes des séries pour ados : les scènes tournées devant les casiers, dans les salles de cours, les clans des populaires joueurs de basket contre les premiers de la classe pas forcément bien dans leur peau, les ringards sans amis...  L'âme du réalisateur John Hughes (Breakfast Club) plane sur cette série.

La série nous rappelle à quel point cet âge peut être impitoyable mais aussi insouciant et tendre lorsqu'une nouvelle amitié se tisse ou lorsque la fille ou le garçon que vous aimez en secret accepte votre invitation à boire un chocolat chaud au bar d'à côté. Les trentenaires qui regarderont cette série se souviendront de la série "Les AnnéesCollége" (Degrassi High).

Une série qui plaira autant aux adolescents qu'aux adultes

Rare teen-show captivera autant les adolescents que les adultes car il s'en dégage immédiatement une atmosphère à la fois pesante et envoûtante. Les épisodes sont parfaitement réalisés et montés (le réalisateur de Spotlight est derrière la caméra), offrant un joli va-et-vient entre le présent et le passé avec un montage d'un incroyable casse-tête. Bien que décédée, Hannah (magnifique Katherine Langford) apparaît donc partout. Il y a d'abord sa voix, qui rythme le nouveau et étrange quotidien de Clay (Dylan Minnette), et son visage, qui hante les souvenirs du garçon et de ses camarades.

 

 

13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide
13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide

 

Une adaptation bien mieux que le livre !

Dans le roman de Jay Asher, Clay Jensen incarne plus ou moins à lui tout seul le moment présent. Il dévore les 13 cassettes envoyées par Hannah en une nuit, et croise peu de personnes présentes sur les enregistrements. Les autres, on les découvre grâce aux souvenirs que se remémore la jeune fille. Un mécanisme plaisant sur le papier mais moins facile à mettre en place à la télévision. Brian Yorkey, le scénariste qui a adapté le livre pour Netflix, a donc pris le parti de délaisser cette chronologie. On ne suit plus les pérégrinations de Clay sur une seule nuit, on est avec lui au lycée, chez lui sur plusieurs jours. Surtout, les camarades du jeune homme prennent réellement vie, ce qui permet de mieux comprendre leur psychologie. Autre point fort de cette adaptation, la place prise par les parents, notamment ceux d'Hannah. En mère détruite par le chagrin, Kate Walsh (Private Practice) est parfaite. Quand les autres intériorisent leur chagrin, elle affiche sa blessure, pose des questions. Même si le corps enseignant est un peu caricatural parce qu' "ils n'ont rien vu de ce mal-être" et qu'ils découvrent bien après le drame "le mur de la honte", le mur des toilettes taguées de diverses insultes misogynes par les garçons du lycée... Malgré cela la direction d'acteur est impressionnante. 

 

A l'origine, 13 Reasons Why aurait dû devenir un film avec Selena Gomez dans le rôle-titre. Le projet n'a jamais abouti, mais la star américaine n'a pas jeté l'éponge et est aujourd'hui productrice exécutive de la série. Avec Netflix, le best-seller a trouvé l'écrin qu'il lui fallait. Il se déploie ainsi sur 13 épisodes de 52 minutes, et son intrigue n'est jamais allégée. Au contraire même, elle est diablement enrichie. Les adolescents que l'on découvre n'ont pas des allures de mannequins, ne sont pas tous riches. Ils fument des joints, boivent de la bière, font l'amour, se battent, s'aiment et se détestent. Et quand ils commettent l'inimaginable, aucun "twist" ne vient changer la donne. Ici, personne ne reviendra d'entre les morts. 13 Reasons Why est une adaptation fidèle mais améliorée du roman de Jay Asher. Une série importante parce qu'elle est destinée avant tout aux ados, qu'elle leur parle avec justesse de sujets qui les touchent directement comme le cyber-harcèlement, la dépression, le slut shaming ou encore les agressions sexuelles. Vous vous demandez si le féminisme est encore utile aujourd'hui ? On ne saurait trop vous conseiller de vous abonner à Netflix et de plonger dans les souvenirs d'Hannah Baker.

13 Reasons Why : cette nouvelle série passionnante ouvre un dialogue important sur le mal-être adolescent et le suicide

A l'origine, 13 Reasons Why aurait dû devenir un film avec Selena Gomez dans le rôle-titre. Le projet n'a jamais abouti, mais la star américaine n'a pas jeté l'éponge et est aujourd'hui productrice exécutive de la série. Avec Netflix, le best-seller a trouvé la place qu'il lui fallait. Il se déploie ainsi sur 13 épisodes de 52 minutes, et son intrigue n'est jamais allégée. Au contraire même, elle est parfaitement enrichie. Les adolescents que l'on découvre sont ordinaires et quand ils commettent l'inimaginable, aucun "twist" ne vient changer la donne.

Une série importante parce qu'elle est destinée avant tout aux ados, qu'elle leur parle avec justesse de sujets qui les touchent directement comme le cyber-harcèlement, la dépression, le slut shaming (enchainement d'humiliations) ou encore les agressions sexuelles.

Si certains d'entre vous se demandent encore en 2017 si le féminisme est utile aujourd'hui, je ne saurait trop conseiller de vous abonner à Netflix et de plonger dans les cassettes d'Hannah Baker.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article