Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.matthieulamarque.fr

UNBREAKABLE , Kimmy Schmidt : un vent de folie pour cette nouvelle série US !

Depuis début mars, le public français peut découvrir la nouvelle série US du moment. C'est UNBREAKABLE , Kimmy Schmidt !! Les créateurs Tina Fey & Robert Carlock réussissent à faire rire là où ça fat mail. Ils partent d'un sujet grave et amènent le public vers un flot de loufoqueries jouissives. Ces personnages hauts en couleurs arrivent même à toucher le spectateur avec de belles scènes dramatiques.

UNBREAKABLE , Kimmy Schmidt c'est simple... Kidnappée lorsqu'elle était adolescente, Kimmy a passé 15 ans au sein d'une secte, entourée de quatre autres filles de son âge, en pensant qu'elle était l'une des seules survivantes de l'Apocalypse. Le jour où elle est enfin libérée, c'est un tout nouveau monde qui s'ouvre à elle.

Date de lancement : le 6 mars 2015 sur Netflix

La meilleure comédie de l’année, jusqu’à preuve du contraire ! Même les critiques français sont conquis.

 

Pour Les Inrocks : "Les auteurs de 30 Rock reviennent avec Unbreakable Kimmy Schmidt, la meilleure comédie de l’année – jusqu’à preuve du contraire (…). Ce n’est pas sur le versant formel qu’ Unbreakable Kimmy Schmidt détonne, mais sur les thèmes qu’elle aborde. Elle avance volontairement masquée, afin de mieux enclencher les obsessions du duo Fey/Carlock :  une vision de la fiction où les minorités sexuelles, sociales et autres prennent le pouvoir symbolique. Ici, tout est fait pour mettre en lumière les crispations encore puissantes qui sclérosent la société américaine et dénoncer du même coup les manques dans leurs représentations." Note : 5/5

 

Pour Libération : "Sous ses airs de sitcom rigolote aux couleurs vives et menée à un rythme trépidant, Unbreakable Kimmy Schmidt contient évidemment un discours abrasif qui n'épargne personne : les riches, les pauvres, les Noirs, les homos, les femmes, les enfants, les chirurgiens esthétiques ou les livreurs de bouffe chinoise. Agglutinée à son colocataire noir et gay, chanteur raté un peu grassouillet qui arbore fièrement un débardeur «Baby Slut», Kimmy oppose au monde un optimisme à la fois insupportable et désarmant (…). La création de Tina Pey est une cavalcade de 13 fois vingt-trois minutes, au foisonnement comique parfois épuisant qui ferait passer Friends pour du Antonioni. Il y a littéralement trop de gags. On ne peut humainement pas tous les entendre, les voir, les comprendre, sous-titres ou pas." Note : 5/5

 

Pour Brain Damaged : "Les premiers épisodes écrits par Tina Fey et Robert Carlock sont suffisamment solides pour aider Unbreakable Kimmy Schmidt à trouver sa force. Les épisodes suivants accusent un petit coup de mou mais la série reprend de plus belle." Note : 4/5

 

Pour BlaBla Séries : "Des personnages bien campés, qui toujours frôlent la caricature sans jamais y succomber, embarqués dans des aventures joliment sottes, le tout contaminé par la joie de vivre de Kimmy. On retrouve là tout l'esprit de 30 Rock et de l'écriture de Tina Fey, son art du décalage, mélange de références cinglantes, de cameos foutraques et de petits mots assassins sous des airs jazzy." Note : 4/5

 

Selon Silence Moteur Action : "Tout est cliché dans la série de Netflix et il suffit de quelques épisodes pour le comprendre (…) Mais ces clichés sont justifiés car Unbreakable Kimmy Schmidt est une vraie satire de la société américaine et cela va crescendo : critique du racisme, du système judiciaire, critique sociale… tout le monde en prend pour son grade." Note : 3,5/5

 

Pour Télé Loisirs : "L'appétit de Kimmy pour la "positive attitude" est parfois encombrant, mais sa bizarrerie et des répliques parfaitement délivrées (mention spéciale pour Jane Krakowski grâce à qui l'on retrouve la patte 30 Rock) vous feront sans doute rapidement oublier cette débauche de couleurs et d'attitudes criardes." Note : 3/5

 

Pour Elle : "S’il faut avouer que les rires peinent à venir dans les premiers épisodes, plus on avance dans la saison, plus les dialogues sont percutants, évoquent le style de Tina Fey et déclenchent des fous rires. Notamment, le tournage du clip « Pinot Noir », ridicule au possible mais étonnamment addictif." Note : 3/5

 

Pour le Huffington Post : "Unbreakable Kimmy Schmidt ne devrait pas permettre à Netflix d'attirer une foule de nouveaux abonnés mais vaut vraiment le détour. Elle pourrait bien séduire ceux qui sont déjà inscrits et qui n'ont rien contre une série un peu loufoque, cocasse et parfois touchante." Note : 3/5

Bon, pour la critique de Télérama ça sera un 2 mais pour une série "légére" US c'est énorme !!!

Pour Télérama : "On aimerait aimer Unbreakable Kimmy Schmidt. Pour Tina Fey, pour Ellie Kemper, pour toute la folie qu'elle tente de dégager, son esprit enfantin, son ode à la différence (…) Malheureusement, rien n'y fait." Note : 2/5

 

Maintenant à vous de voir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article